Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #drapeaux tag

Les drapeaux de la Confédération (2)

Publié le par Olivier Millet

Les drapeaux de la Confédération (2)

Texas

Le Texas, dont le drapeau est surnommé "Lone star", l'étoile solitaire, possède un emblème national depuis 1839 soit bien avant son adhésion aux États-Unis en 1845. Le bleu représentant la loyauté, le rouge la bravoure et le blanc la pureté ; l'étoile solitaire représenterait selon diverses sources le désir d'indépendance face au Mexique, l'esprit révolutionnaire du Texas, le désir d'adhésion aux États-Unis. Il n'en demeure pas moins que l'étoile solitaire est un des symboles les plus importants au cœur des Texans.

Les unités texanes qui participèrent à la guerre de Sécession possédaient plusieurs types d’emblèmes dont le fameux drapeau "lone star". Les unités de l'armée de Virginie du Nord possédaient la plupart du temps l'emblème caractéristique de cette armée à savoir une croix de Saint André sur fond rouge dans un drapeau carré. Les soldats furent très nombreux à arborer sur leur chapeau, une étoile solitaire fabriquée avec le laiton de leur boîte à ration, mais les Texans ne furent pas les seuls à pratiquer cette décoration de leurs chapeaux. au combat. La réputation des troupes texanes était avérée et l'apparition du drapeau à l'étoile solitaire était souvent de bon augure pour les troupes sudistes ; le général Lee les considérait d'ailleurs comme parmi ses meilleures troupes.

Le " Bonnie BLue Flag "

Encore un drapeau avec une étoile solitaire, le "Bonnie Blue Flag". Il fut le drapeau de l’éphémère révolte des habitants de Floride contre leurs colons espagnols en 1810. Il fut hissé pour la première fois à Bâton rouge mais la Floride occidentale eut une brève existence et fut à son tour annexée par les États-Unis en 1810. Ce drapeau a certainement inspiré les emblèmes du Texas et de la Caroline du Sud. En 1861 il fut hissé de nouveau sur le capitole du Mississippi à Jackson lors de la sécession de cet état. C'est à cette occasion que la chanson "bonnie blue flag" aurait été écrite par un témoin occulaire regardant le drapeau être hissé sur le mât des couleurs du capitole de Jackson. Lorsque le Mississippi se trouva un nouvel emblème, le bonnie blue flag fut inséré dans le canton du drapeau de l'état. Bien que la Confédération ait adopté différents emblèmes (voir http://civil-war-uniforms.over-blog.com/2013/11/les-drapeaux-de-la-confédération-1.htmlhttp:// ), le Bonnie blue flag devint un symbole officieux et très populaire de la cause sudiste.

Caroline du Sud

L'état de Caroline du Sud a adopté son emblème le 28 janvier 1861. Il s'agit d'un drapeau bleu avec un croissant de lune dans le coin supérieur gauche et un palmier "palmetto" en son centre. Le palmetto est une espèce de petit palmier présente en Caroline. Avant l'adoption de ce drapeau plusieurs versions ont coexisté. Parmi elles, le drapeau de la sécession ou le " Sovereignity Flag ". Ce drapeau à fond rouge possède une croix de saint Georges bleue en son centre, constellée de 15 étoiles blanches. Le croissant de lune et le petit palmier figurent dans le coin supérieur gauche. Ce drapeau aurait flotté à Charleston peu de temps après la sécession avant d'être remplacé par le nouveau modèle de janvier 1861 appelé aussi 2 day model, qui eut également une existence éphémère et finalement, fin janvier 1861, le modèle officiel de la Caroline du Sud était adopté. Il s'agissait d'un drapeau rectangulaire à fond bleu sur lequel figurait dans le coin supérieur gauche le croissant de lune et au centre une version du "Palmetto" entièrement blanche.

Le palmier est un symbole qui date de la période révolutionnaire de l'état de Caroline du Sud. Cet arbre aurait permis, par sa densité, de faciliter la défense de l'île Sullivan durant la guerre d'indépendance par les troupes caroliniennes du Colonel Moultrie. Le croissant de lune est également un symbole datant de la guerre révolutionnaire mais sa signification exacte reste sujette à débat. Ce drapeau demeura comme un symbole officieux de la Sécession de la Caroline du Sud. Les unités de Caroline du Sud emportaient des versions personnalisées de ce drapeau bleu, comme par exemple le premier régiment de rifles de Caroline du Sud.

Voir les commentaires

Les drapeaux de l'union (1) le National Colors

Publié le par Olivier Millet

Les drapeaux de l'union (1) le National Colors

Depuis 1784, les troupes américaines emportent une paire de drapeaux au combat à savoir le National Color et le Regimental Colors. Le drapeau national n'est pas encore la fameuse bannière étoilée, il faudra attendre 1841 pour que les régiments d'infanterie en soient dotés. Le drapeau national avant cette date est un aigle américain sur fond bleu foncé surmonté d'un demi arc étoilé tenant la frise E PLURIBUS UNUM (c'est la devise du sceau des États-Unis : un à partir de plusieurs) dans son bec. En dessous de l'Aigle le numéro du régiment est inscrit en toutes lettres de couleurs or ou argent dans une frise rouge ou bleue. Le drapeau régimentaire possède un champ (couleur de fond du drapeau) blanc ou jaune pâle avec en son centre la frise dans laquelle se trouve le numéro du régiment écrit en toutes lettres.

Lorsque la bannière étoilée devient officiellement le National Colors, l'ancien National Colors devient le Regimental Colors. Les franges apparaissent en 1834 autour des drapeaux. L'US Army, d'après le règlement du 10 août 1861, possède deux drapeaux par régiment d'infanterie : un drapeau national et un drapeau régimentaire. Il en va de même pour les régiments d'artillerie. La cavalerie possède un étendard et un guidon par compagnie.

L'infanterie :

Le drapeau national comme le drapeau régimentaire est en soie de 6 pieds sur 6, la hampe avec son sommet métallique doit mesurer 9 pieds. Le sommet de hampe peut être une pointe de lance, un aigle américain aux ailes déployées, une tête de hallebarde, une pointe en forme d'as de pique ou de cœur. Le drapeau national, le fameux "star and stripes" possède un canton bleu foncé de forme carrée ou rectangulaire et contenant le nombre d'étoiles correspondant au nombre d'états du pays soit 34 à l'entrée en guerre ; une 35ème et une 36ème seront ajoutées avec l'entrée dans l'union de la Virginie de L'ouest et du Nevada. Les étoiles sont de couleur or pour les drapeaux de l'armée régulière, argent ou quelquefois or pour les drapeaux donnés aux unités de volontaires selon les fabricants. Le champ comporte 13 bandes horizontales rouges et blanches une bande rouge commençant et finissant le champ. Les franges sont de couleur jaune or et, s'il y en a, les cordes et les glands associés, bleus et blancs. Le numéro du régiment est inscrit en or ou argent au sein d'une des bandes centrales, normalement la 7ème mais cela peut varier selon les fabricants. En effet, les drapeaux sont confectionnés à différents endroits pour alimenter les dépôts fédéraux ; chaque fabricant avait un arrangement du canton qui lui était propre (voir planche pour quelques exemples).

Les principaux dépôts sont ceux de Philadelphie, New-York, Cincinnati et celui de l'Ohio. Les régiments se retrouvent donc en possession de drapeaux dont l'aspect indique la provenance du dépôt. Celui de Philadelphie, par exemple, est alimenté par un fabricant organisant le canton en double ellipse étoilée, tandis que celui de Cincinnati a un canton à 7 rangées horizontales. La confection d'un drapeau coûte très cher pour l'époque aux alentours de 150$ la paire. Parfois des fabricants sont désignés pour fournir un ou plusieurs états en particulier avec là encore des différences dans la forme des cantons. Les troupes de Pennsylvanie, par exemple, reçoivent un drapeau national avec un canton où apparaissent les armes de leur état. Celles du Kentucky , de l'Illinois de l'Indiana et de l'Ohio ont parfois eu des drapeaux à canton bleu clair.

L'artillerie :

Le drapeau national des régiments d'artillerie est identique à celui de l'infanterie, le drapeau régimentaire possède un champ jaune dans lequel figurent deux canons croisés surmontés d'une frise rouge avec inscrit en lettres couleur or le sigle US. Sous les canons se trouve une autre frise rouge avec le numéro du régiment en toutes lettres de couleur or. Les deux drapeaux sont de taille identique.

La cavalerie

Le drapeau national reprend le schéma du champ bleu avec l'aigle américain, évidemment pour être plus commode à porter à cheval. Il est plus petit et mesure deux pieds et demi de long sur deux pieds et 3 pouces de haut. Il possède des franges de couleur jaune. Les guidons de compagnie sont des pavillons à deux pointes, moitié rouge et moitié blanc, de 15 pouces de haut sur 2 pieds 3 pouces de longueur. Dans le pavillon rouge en haut est inscrit le sigle US en blanc. Dans le pavillon blanc est inscrit la lettre de la compagnie en rouge. En janvier 1862, un pavillon à deux pointes aux couleurs du star and stripes est donné aux régiments montés en guise de guidon de compagnie. Certaines unités eurent un drapeau national encore plus grand qu'un guidon et de forme rectangulaire mais en contradiction avec le règlement et les ordres de la hiérarchie.

Entre 1861 et 1865 plus de 2350 drapeaux nationaux ont été fournis aux différents dépôts fédéraux.

Les drapeaux nationaux avaient de multiples arrangements pour leur canton, à gauche le drapeau du 40th New-York et du 7th New-York (collection du musée de l'armée de l'état de New-York ), à droite un drapeau du dépôt de Philadelphie non attribué à une unité avec son canton à double ellipse typique (collection Zaricor)Les drapeaux nationaux avaient de multiples arrangements pour leur canton, à gauche le drapeau du 40th New-York et du 7th New-York (collection du musée de l'armée de l'état de New-York ), à droite un drapeau du dépôt de Philadelphie non attribué à une unité avec son canton à double ellipse typique (collection Zaricor)Les drapeaux nationaux avaient de multiples arrangements pour leur canton, à gauche le drapeau du 40th New-York et du 7th New-York (collection du musée de l'armée de l'état de New-York ), à droite un drapeau du dépôt de Philadelphie non attribué à une unité avec son canton à double ellipse typique (collection Zaricor)

Les drapeaux nationaux avaient de multiples arrangements pour leur canton, à gauche le drapeau du 40th New-York et du 7th New-York (collection du musée de l'armée de l'état de New-York ), à droite un drapeau du dépôt de Philadelphie non attribué à une unité avec son canton à double ellipse typique (collection Zaricor)

Les drapeaux de l'union (1) le National Colors

sources :

René Chartrand " A most warlike Appearence "

Philip Katcher "Flags of the American Civil War" MAA 258

Philip Katcher "AMerican civil war armies union troop" MAA 177

une très belle collection de drapeaux de l'union pour la Pennsylvanie :

http://www.pacivilwarflags.org/regiments/indivRegiment.cfm?group=1-50®=46th%20Infantry

La collection Zaricor

http://www.flagcollection.com/resourcesstaticcontent.php?CollectionHTMLZone_Code=resources_heart_civilwarregimentalcolors

Voir les commentaires

Les drapeaux de la Confédération (1)

Publié le par Olivier Millet

Les drapeaux de la Confédération (1)

Le drapeau de la Confédération a évolué durant le conflit au rythme de l’adhésion des nouveaux états dans la confédération sudiste faisant augmenter le nombre d'étoiles dans le canton. Le "design" changea du tout au tout en 1863 et prit la forme du drapeau à la croix de Saint-André avec des variantes mais demeura le drapeau symbolisant le Sud pour la postérité.

Le premier modèle de drapeau ou " star and bars " créé par un dessinateur d'origine allemande flotta au-dessus de la première capitale sudiste à Montgomery en mars 1861. Il consistait en deux bandes rouges autour d'une bande blanche avec un canton bleu foncé contenant 7 étoiles blanches ou argent à 5 branches. En mai 1861 il passa à 9 étoiles puis 11 en juillet et enfin 13, en novembre 1861. Le dessinateur fut sans doute inspiré par la symbolique du drapeau de la famille Habsbourg d’Autriche dont les bandes rouges et blanches sont un des symboles et le drapeau actuel de l’Autriche.

En mai 1863 un nouveau modèle de drapeau " stainless banner " fut dessiné car l'ancien créait encore trop de confusion avec le modèle fédéral sur les champs de bataille. La croix de Saint-André fut adoptée pour éviter de froisser les susceptibilités religieuses de certaines communautés. En effet la croix de Saint George fut en premier lieu proposée pour le drapeau mais représentait trop la religion catholique ; la croix diagonale de Saint André permettait d'éviter cet écueil. En outre un modèle de drapeau carré en lieu et place du modèle rectangulaire fut choisi.

Au final le drapeau de la seconde version fut un drapeau à fond blanc avec le carré rouge avec la croix de Saint-André avec 13 étoiles. Ce drapeau de la Confédération fut également utilisé par la marine sudiste. Mais là encore les risques de confusion avec le drapeau blanc ont fait qu'une troisième et dernière version fut créée. En effet en cas de vent la première partie du drapeau pouvait être cachée ne laissant que le blanc apparaître donnant l'illusion qu'il s'agissait du "drapeau blanc".

Cette variante nommée " blood stained banner " comprenait une extrémité verticale rouge. Le rouge fut choisi en rappel de l'origine franco-anglaise des colons d'Amérique ( le rouge vertical de la croix de Saint-George du drapeau britannique et le dernier 1/3 du drapeau français).

L'armée de Virginie du Nord adopta le drapeau à croix de Saint-André carré pour ses régiments. L'armée du Tennessee adopta le modèle rectangulaire du même coloris. La cérémonie de remise des couleurs eut lieu à Manassas et Centerville le 28 novembre 1861 et, selon les témoins, le nouveau drapeau fit forte impression sur les hommes. Il est parfois appelé drapeau de l'armée de Virginie du Nord ou drapeau "Beauregard" du nom du premier général en chef de cette armée. C'est le drapeau qui représente le plus souvent les Confédérés dans l'esprit des gens.

La marine de guerre confédérée utilisa le canton du drapeau officiel pour son "jack" et le drapeau officiel pour sa bannière navale.

distribution des nouveaux emblèmes de l'armée de Virginie du Nord ( par Don Troiani )

distribution des nouveaux emblèmes de l'armée de Virginie du Nord ( par Don Troiani )

Voir les commentaires