Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La bataille de l'île Hatteras 28 août 1861

Publié le par Olivier Millet

La bataille de l'île Hatteras 28 août 1861

Lors de la mise en place du blocus naval par le Nord, la marine de l'Union se trouva rapidement confrontée au problème de la logistique et du soutien des flottes affectées dans les zones les plus au sud. En effet tous les ports de la côte sud étant sous contrôle sudiste, les navires de l'Union devaient remonter vers le nord pour ravitailler ce qui alourdissait la tâche pour les bateaux affectés à la surveillance des côtes confédérées. Pour remédier à ce problème, la marine de l'Union devait s'emparer de postes clés afin de diminuer l'étirement de ses communications navales. L'une des premières actions visant à s'emparer d'un point de ravitaillement sur la côte ennemie fut l'opération contre l'île d'Hatteras. En outre cette île fortifiée par les Sudistes servait de base pour les corsaires qui s'attaquaient au commerce nordiste qui passait dans la région.
L'opération s'inscrivait dans la vision tactique de Winfield Scott et son plan d'actions combinées où marine et armée de terre devaient opérer ensemble pour encercler les côtes est de la confédération, prendre le fleuve Mississippi et occuper l'armée sudiste en Virginie.
Le général Benjamin Butler fut chargé de réunir les forces terrestres qui allaient participer à l'attaque tandis que le vice-amiral Stringham prendrait le commandement de l'opération.
Près de 840 soldats d'infanterie, 5 navires de guerre (dont les USS Cumberland, Minnesota, Wabash, Pawnee et Susquehanna) et plusieurs petits navires participeraient à l'opération amphibie.


Partie d'Hampton Roads le 26 août 1861, la flotte arriva le 27 août devant le premier fort défendant l'île d'Hatteras : le Fort Clark. Ce dernier ne disposait pour sa défense que de 5 pièces et d'environ 580 soldats.
Le 28 août au matin les navires de l'Union bombardèrent le Fort sudiste tandis que l'infanterie commençait à débarquer plus à l'Est sous la protection du reste de la flotte.
Les navires nordistes appliquèrent à cette occasion une tactique inventée par les Français et les Anglais durant la guerre de Crimée consistant à ne pas s’arrêter pour tirer : les bateaux effectuent un passage devant l'objectif en tirant puis repartent plus au large pour recharger avant de revenir. Cette tactique offre l'avantage de gêner considérablement les canons des forts qui ne peuvent affiner leur tir sur des cibles mouvantes. Ayant été incapables de toucher les navires ennemis et arrivant à court de munitions, les défenseurs de Fort Clark abandonnèrent leur poste d'autant plus vite que 300 soldats d'infanterie nordiste ont débarqué et s'approchent du Fort. Le fort Clark pris, la flotte se tourne vers le second fort défendant l'île : le fort Hatteras. Utilisant la même tactique que devant le précédent fort, les navires de l'Union reprennent finalement le large pour la nuit avec un navire endommagé par les tirs ennemis.


Durant la nuit, les Confédérés amenèrent des renforts par bateau pour le Fort Hatteras mais ne tentèrent pas de reprendre le fort Clark. Au matin la flotte de l'Union réapparut et recommença son tir. Cette fois les navires nordistes effectuèrent le bombardement à l'ancre, leur portée étant largement supérieure à celle des 10 pièces légères du fort. Ils repoussèrent même une attaque sudiste menée au moyen de deux canonnières. Après 3 heures de bombardement, la garnison sudiste incapable de répliquer se rend avec 691 soldats, l'île d'Hatteras est tombée, le commerce du nord dans cette zone ne sera plus menacé et, plus important, la marine de l'Union dispose désormais d'une base opérationnelle supplémentaire pour allonger son blocus vers le sud.

La bataille de l'île Hatteras 28 août 1861

Commenter cet article