Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 39th régiment de volontaires de New-York, Garibaldi Guards

Publié le par Olivier Millet

Le 39th régiment de volontaires de New-York, Garibaldi Guards

Créé dans la ville de New-York par le Colonel Frederick G d'Utassy, le 39th régiment de volontaires de New-York fut une unité multiculturelle dont l'uniforme est d'inspiration italienne et plus particulièrement la tenue des " Bersaglieri " ou chasseurs italiens. Le régiment prit le nom de "Garibaldi Guards " en référence au célèbre révolutionnaire italien, héros de l'unification italienne; Giuseppe Garibaldi.

Recruté pour 3 ans de service par le colonel Frederick D'Utassy.

Officiellement organisé le 27 mai 1861, ce régiment comprenait des compagnies représentatives d'une minorité présente à New-York. ainsi les trois premières étaient majoritairement hongroises, 3 autres allemandes, une autre était suisse une était française, une autre italienne et la dernière espagnole et portugaise. Un vrai melting pot à l'image de la ville de New-York, principale destination américaine pour les immigrants d'Europe. Attaché à la brigade de Blenker, de la division Mile de l'armée de Virginie de Mac Dowel, le régiment partit à Washington dans le but de renforcer ses défenses. Les problèmes apparurent très vite pour cette unité lors d'un séjour à Alexandria, Une mutinerie de l'une de ses compagnies éclata et le détachement incriminé fut en partie arrêtée et emprisonnée avant de revenir dans le régiment.

Le 39th régiment de volontaires de New-York, Garibaldi Guards

l'emploi

Le régiment, comme le reste de l'armée de Mac Dowel, put se rendre au combat lors de l'affrontement en Virginie à Bull Run au sein de la 1ere brigade de la 5ème division. Mais l'unité ne fut que peu engagée dans les combats. Après cette bataille, le régiment campa un temps à Alexandria où apparurent des problèmes de discipline interne au sein de la compagnie G. L'unité fut ensuite envoyée à Roach Mill's pour ses quartiers d'hiver et rejoignit en avril 1862 la division du général Frémont. Le régiment combattit dans la campagne de la vallée de la Shenandoah contre le général Jackson ; on le retrouve aux combats de harrisonburg, Cross Key et d'autres en Virginie. Le 26 juin il passe dans la 1ère brigade de la 3ème division du corps d'armée du général Pope près de Middeltown où il combat le 15 juillet. A Harper's Ferry alors que l'armée confédérée du général Lee envahit le Maryland, son subordonné le général Thomas Jacskon attaque la garnison nordiste stationnée là. Du 12 au 15 septembre il réalise un bel exploit militaire en capturant plus de 12000 fédéraux dont 530 hommes du 39th régiment. Heureusement pour ces derniers ils furent échangés et revinrent en novembre près de Washington à Centerville pour prendre leurs quartiers d'hiver. Après ce désastre, le régiment fut assigné à la 3ème brigade de la 3ème division du 2ème corps et combattit bravement à Gettysburg en mai 1863. Dans cette bataille il laisse 95 hommes sur les compagnies engagées, capture 3 drapeaux et aide à reprendre une batterie fédérale capturée par l'ennemi. Le régiment reçoit une recommandation pour sa conduite. Un monument commémore aujourd'hui son action d'éclat (voir photo). D'autres combats l'attendent en Virginie à Bristoe Station et Mine Run d'octobre à décembre 1863. Au début de l'année suivante le régiment reçoit enfin des renforts et 4 nouvelles compagnies viennent s'ajouter en janvier puis deux autres peu après après. Appartenant cette fois à la 3ème brigade de la 1ère division du 2ème corps, l'unité va participer à la terrible campagne de la Wilderness en mai 1864 et est de tous les combats de Spotsylvania, Laurel Hill, Cold Harbor, Totopotomoy, Po River, Hanover Court House...

Après ces durs combats le régiment fut envoyé pour participer au siège de Petersburg où l'armée de Lee était encerclée et menacée de destruction. Devenue le 39th bataillon, l'unité regroupe 7 compagnies autour de la position confédérée. Participant à toutes les actions du siège, le bataillon est également de la poursuite lorsque Lee et les débris de son armée tenteront de fuir vers l'Ouest. A la capitulation du général confédéré à Appomatox, l'unité poursuivra des missions de routine dans la région de Richmond avant de revenir à Alexandria en juin1865.

Engagés dans 55 combats et batailles, le régiment perdit 9 officiers et 269 hommes tués au combat, morts par maladie ou après blessures. L'unité fut dissoute à Alexandria le 7 juin 1865.

Le 39th régiment de volontaires de New-York, Garibaldi Guards

L'uniforme:

( illustration : soldat du 39th par Don Troiani )

L'attrait de cette unité est son uniforme typique copié sur celui des chasseurs italiens Bersaglieri. Une veste bleu foncé, surlignée de rouge à boutons couleur argent, manches et col rouges, chapeau à larges bords avec une plume verte de coq de bruyère.

Sur le chapeau est accroché un insigne de cuivre avec les lettres GG pour "Garibaldi Guards"

Après Bull Run et les égarements uniformologiques des différentes unités de milices et de volontaires, le régiment adopta une tenue plus standard mais il "semblerait" que des éléments typiques du premier uniforme comme les passementeries rouges de la veste aient survécu sur la nouvelle tenue.

Comme certains autres régiments de volontaires étrangers, les Garibaldi Guards avaient trois drapeaux dont l'un représentait l'inspiration italienne du régiment en utilisant les couleurs de l’Italie avec la devise du père de l'unité italienne, Giuseppe Mazzini, "DIO E POPOLO" Dieu et le peuple.

A gauche le Colonel d'Utassy,  le 39th au défilé, à droite les restes du drapeau national original du 39th regiment (musée de l'armée New-York)
A gauche le Colonel d'Utassy,  le 39th au défilé, à droite les restes du drapeau national original du 39th regiment (musée de l'armée New-York)
A gauche le Colonel d'Utassy,  le 39th au défilé, à droite les restes du drapeau national original du 39th regiment (musée de l'armée New-York)

A gauche le Colonel d'Utassy, le 39th au défilé, à droite les restes du drapeau national original du 39th regiment (musée de l'armée New-York)

Commenter cet article

Simmy 22/12/2014 19:42

Hello Olivier,
your blog is great, my compliments!
Surely follow it.
best Regards
Simmy

olivier millet 23/12/2014 18:00

thank you :)