Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Irlandais au service de la Confédération

Publié le par Olivier Millet

Les Irlandais au service de la Confédération

Les États-Unis, terre d'immigration par excellence au 19ème siècle, reçurent de nombreux nouveaux arrivants en provenance d'Irlande, deuxième groupe ethnique le plus important de la guerre derrière les Allemands. Les Irlandais furent présents dans les rangs des troupes du Sud comme dans celles de l'Union. La terrible bataille de Fredericksburg vit une tragique rencontre : celle des deux brigades irlandaises qui combattaient face à face. Ce tragique événement, véritable guerre civile dans la guerre civile, demeure un des épisodes les plus connus de la bataille.

Ayant rejoint l'un ou l'autre des deux camps, les soldats des différentes unités irlandaises combattirent bravement pour leur bannière qu'elle soit verte ou ornée de la harpe celtique. Au sud Les Irlandais représentaient un nombre de volontaires bien moins important qu'au nord, environ 30000 contre 150 000. Les Irlandais formèrent plus d'une dizaine d'unités entièrement irlandaises de la compagnie au régiment. Des villes comme Savannah, la Nouvelle-Orléans, Mobile, Galveston, Memphis, Charleston, Nashville possédaient une forte minorité irlandaise qui se retrouva dans les unités locales. En plus de la troupe, sur les 425 généraux de l'armée sudiste, 6 étaient Irlandais. L'un d'entre eux, le général de cavalerie James MacIntosh, eut pour son malheur son jeune frère qui avait rejoint le camp de l'Union en tant que second lieutenant et se retrouva donc son ennemi.

Les noms très typés de ces unités évoquaient sans mal l'origine de ses membres. Le 10ème régiment du Tennessee à Nashville, les "Emerald Guards" du 8éme régiment d'Alabama, Les "Emett Guards du 24ème régiment d'Alabama, les "Irish Jasper Greens" de Savannah, ou les "Emerald Light infantry" de Caroline ou encore les dragons légers de Mobile. Mais aucune ville ne fournit plus de soldats d'origine irlandaise que la ville de la Nouvelle-Orléans en Louisiane. Près de 4000 partirent renforcer les troupes sudistes. Mais si des compagnies entièrement irlandaises furent mises sur pied, dans les faits la plupart des régiments locaux de Louisiane comportèrent des volontaires de souche irlandaise comme le 7ème régiment qui avait un tiers de ses effectifs composé d'Irlandais, le 6ème régiment était en majorité composé de soldats irlandais et fut surnommé "la brigade irlandaise du Sud", le 13ème régiment, quant à lui, fut surnommé les "southern Celts". Longtemps espérée, une véritable brigade irlandaise ne vit pas le jour en Louisiane et les soldats furent répartis dans les différents régiments dans des proportions différentes. Les célèbres "Louisiana Tigers" n'échappèrent pas à la règle et de nombreux Irlandais portèrent l'uniforme des zouaves de ce régiment très particulier.

La brigade irlandaise confédérée fut celle de Géorgie qui faisait partie de l'armée de Virginie du Nord dans la brigade et essentiellement le 24ème régiment de Géorgie. C'est cette unité qui selon la légende lutta face à face avec les Irlandais de la Irish brigade de l'armée de l'Union à Fredericksburg. Mais ces combats fratricides ne furent hélas pas uniques et il arriva à plusieurs reprises que des unités irlandaises se retouvent face à face comme à Malvern Hill où la brigade irlandaise de l'Union combattit le 10th régiment de Louisiane composé d'une grande proportion d'Irlandais lui aussi.

Les Irlandais au service de la Confédération

(liste non exhaustive) :

Alabama :

La compagnie I du 8th Alabama est appelée Emerald Guard, un nom qui revient souvent et dont l’étendard vert reprend la devise "Erin Go Bragh" (Irlande Pour toujours) et "Faugh A Ballagh" (dégagez le chemin) les cris de guerre celtiques traditionnels. Leur uniforme était vert sombre.

La compagnie B du 21st d'infanterie d'Alabama "Montgomery Guards"

La compagnie B du 9th d'infanterie d'Alabama "The RailRoad Guards" qui tire son nom du fait qu'elle comportait des cheminots, irlandais bien sûr.

En outre, les 1er et 15th régiments d'Alabama comportaient un grand nombre de volontaires irlandais dans leurs rangs, notamment la compagnie K du 15th les "Eufaula City Guards" ou Eufaula Zouave considérée comme compagnie irlandaise.

Arkansas :

La compagnie B du 2nd d'infanterie d'Arkansas

La compagnie A du 13th d'infanterie d'Arkansas comportait au moins une quarantaine d'Irlandais.

Le 18th d'infanterie d'Arkansas comportait deux compagnies (D et H) entièrement irlandaises les "Swamp Rangers" et les "Shamrock Guards"

La compagnie C du 15th régiment d'Arkansas comportait une forte minorité irlandaise

Géorgie :

Les compagnies A et B ( Irish Jaspers) du 1st Georgia Volunteers. Uniforme initial intégralement bleu avec bandes vertes sur le pantalon, puis gris comme le reste du régiment. Deux autres compagnies du 1st Georgia, la C (Republican blues) et la E furent à majorité irlandaise ou d'origine irlandaise.
La compagnie E et F du 22nd Gerogia
La compagnie B "Emmett Rifles" du 1st Georgia regulars
La compagnie C du 5th Georgia
La compagnie K ( Montgomery Guards) du 20th Georgia
La compagnie F (the Lochrane Guards) légion d'infanterie de Phillips
La compagnie B "Jackson Guards" du 19th Georgia
La compagnie K "Lochrane Guards" du 24th Georgia

Louisiane :
Les compagnies D et E du 1st Louisiana
1st Lousiana Special Battalion "Wheat's Tigers" comprenait une majorité de soldats d'origine Irlandaise dont la compagnie B "Tiger Rifles"
La compagnie F "Orléans Light Guards" du 1st Louisiana
La compagnie B "Moore Guards" du 2nd Louisiana
Le 6th Louisiana était composé pour moitié d'Irlandais
(compagnies B, I, F ) de souche ainsi qu'un tiers du 7th Louisiana (compagnies C, D, F, I)
La compagnie H "Cheneyville Rifles" du 8th Louisiana

La très forte présence d'Irlandais en Lousiane se retrouvait dans les brigades de Louisiane de l'armée de Virginie du Nord dont les brigades de Starke
(2nd, 9th, 10th et 15th Louisiana) et de Hays ( 5th, 6th, 7th, 8th et 14th Louisiana)
Les compagnies A et G du 13th Louisiana de l'armée du Tennessee

Mississippi :
Les compagnies B et D du 9th Mississippi
La compagnie C du 10th Mississippi
La compagnie F ( Jasper Grays) du 16th Mississippi

Missouri :
Les compagnies "Washington Blues, washington Grays et Saint Louis Grays, Emmet guards" de Saint Louis furent intégrées dans le 1st Missouri en tant que compagnies A, C et D
La compagnie F (Fighting Irish company) du 5th Missouri

Caroline du Nord :
Deux compagnies ( G et H) du 3rd North Carolina artillery

Caroline du Sud :
La compagnie C du 27th south Carolina infantry
La compagnie K du 1st South Carolina volunteers

Tennessee :
Le 2nd Tennesse (Irish Regiment)
La compagnie C " Memphis' Jackson Guards", la compagnie H " The Crockett Rangers" et La compagnie F "The Henry Guards" du 154th Tennessee
La compagnie E du 2nd Tennessee
Les compagnies B, C et H du 15th Tennessee
Le 10th Tennesse "Sons of Erin" était considéré comme un régiment Irlandais tellement ils étaient nombreux dans ses rangs.

Texas :
La compagnie F du 1st Texas heavy artillery

Virginie :
1st Virginia battalion "Irish Battalion"
La compagnie C "Montgomery Guards" du 1st Virginia
La compagnie C du 19th battalion of heavy artillery
Les compagnies G " Emmet Guards" et I "O'Connell Guards"du 17th Virginia
La compagnie H " Jeff Davis Guards" du 11th Virginia
La compagnie F "Montgomery Guards" du 19th Virginia
La compagnie B "Virginia Hibernians"du 27th Virginia
La compagnie E "Emerald Guards"du 33rd Virginia, ces deux derniers régiments faisant partie de la célèbre Stonewall Brigade

La célèbre brigade Irlandaise confédérée présente à la bataille de Fredericksburg était la brigade du général Thomas R Cobb de l'armée de Virginie du Nord. Elle comprenait:
la légion de Cobb, les 16th, 18th et 24th régiments de Géorgie et enfin la légion de Phillips.
Mais lors de cette bataille était présente une autre brigade irlandaise confédérée à savoir la brigade du général Harry T Hays et ses Louisianais.

Les Irlandais au service de la Confédération

Sources:

Thomas G Rodgers : Men At Arms 448 "Irish American units in the civil war"

Don Troiani "Regiments and Uniforms of the civil war"

Carl Smith Osprey Campaign 63 "Fredericksburg"

Ron Field OSprey 441 Men At Arms "the Confederate Army 1861 - 1865"

Ron Field OSprey 446 Men At Arms "the Confederate Army 1861 - 1865"

Ron Field OSprey 430 Men At Arms "the Confederate Army 1861 - 1865"

Ron Field OSprey 435 Men At Arms "the Confederate Army 1861 - 1865"

Ron Field OSprey 426 Men At Arms "the Confederate Army 1861 - 1865"

Sites internets

un site dédié aux Irlandais durant la guerre civile:

http://irishamericancivilwar.com/

Une belle sélection de drapeaux Irlandais du Nord et du Sud:

http://www.gettysburgflag.com/Irish-Brigades-Regiments.php

Les généraux du Sud et du Nord d'origine irlandaise:

http://www.aoh61.com/history/generals.htm

Commenter cet article