Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les photos de la guerre de Sécession

Publié le par Olivier Millet

Les photos de la guerre de Sécession

La guerre de Sécession fut considérée comme un des premiers conflits modernes de par l'utilisation des moyens technologiques les plus en pointe de l'époque comme le train, le télégraphe, les sous-marins et autres cuirassés de fer, mais on oublie souvent que ce fut un des premiers conflits depuis la guerre de Crimée à être couvert quotidiennement par des photographes et reporters sur tous les fronts. Plus d'un million de photographies furent prises durant le conflit, témoins toujours émouvants et précieux de ces instants terribles.

Des photographes comme Mathew B Brady, Andrew Russel, George Barnard ou Alexander Gardner furent parmi les plus célèbres reporters photographes de cette période mais bien d'autres partirent sur le front avec leur lourd matériel pour immortaliser les combats et les soldats des deux camps.

La photographie était une technique en plein essor et utilisait désormais le procédé du daguerréotype qui offrait l'avantage de fixer de manière permanente une image sur un support photo sensible. Le processus étant particulièrement délicat à réaliser sur un champ de bataille, le photographe généralement opérait en équipe. Le processus comprenait une plaque de verre sur laquelle étaient versés des produits chimiques afin de rendre la photo sensible. Ce processus nécessitant une obscurité totale, les photographes voyageaient dans des chariots aménagés avec une chambre noire pour la préparation et le développement des plaques de verre. La plaque préparée était ensuite placée dans le lourd appareil photo. Exposée à la lumière, la plaque devait être ensuite rapidement développée dans le chariot. Le temps d'exposition du sujet était long ce qui explique qu'aucune scène dynamique ne fut prise en photos, la plupart du temps il s'agit de portraits ou de paysages.

Mathew Brady et son collègue Alexander Gardner furent les plus célèbres photographes de la guerre, Brady dépensa plus de 100000 dollars pour financer son entreprise, engager des équipes de photographes et couvrir l'ensemble du conflit. Ainsi de nombreux clichés pris par des photographes anonymes portaient la mention Mathew Brady. Son projet était de vendre les milliers de photos qu'ils avait prises mais le gouvernement acheta sa collection pour seulement 25000 dollars et en 1875. Brady finit sa vie ruiné.

(photo : prisonniers sudiste à Gettysburg )

Les photos de la guerre de Sécession

Derrière son entreprise à but lucratif, l'exposition de 1862 qu'il fit sur la bataille d'Antietam qu'il nomma "les morts d'Antietam" fut un choc pour ses contemporains. La photographie militaire des champs de bataille et de leur cortège macabre de morts et de blessés ne pouvait être filtrée et affichait de manière brutale la réalité et l'horreur de la guerre que les articles de journaux édulcoraient et de dont, de toute façon, ils étaient incapables de rendre compte. Les photos de la guerre de Sécession participèrent à la prise de conscience du grand public des tourments ressentis par les soldats, des destructions des villes et de toute l'horreur dans son ensemble que constituait la guerre civile.

Sur le champ de bataille, les soldats commencèrent à être habitués à voir déambuler près d'eux ces équipes de photographes et n'hésitèrent pas à se faire "tirer le portrait" pour la famille restée au pays ou pour la " gloriole ".

De gauche à droite Après la bataille de Fredericksburg, le 114th régiment de pennsylvanie, officiers de marine du CSS AlabamaDe gauche à droite Après la bataille de Fredericksburg, le 114th régiment de pennsylvanie, officiers de marine du CSS AlabamaDe gauche à droite Après la bataille de Fredericksburg, le 114th régiment de pennsylvanie, officiers de marine du CSS Alabama

De gauche à droite Après la bataille de Fredericksburg, le 114th régiment de pennsylvanie, officiers de marine du CSS Alabama

Les photos de la guerre de Sécession

Avec la fin de la guerre, le public se lassa vite de tous ces clichés leur rappelant de douloureux souvenirs et les plaques de verres furent revendues, les jardiniers en feront une ample moisson pour leurs serres. Les photographies de la guerre de Sécession sont encore nombreuses et sont en partie disponibles dans le domaine public, elles constituent un témoignage visuel extraordinaire qui nous éclaire un peu plus sur les hommes et les lieux de cette guerre.

(photo Ulysse S Grant)

( les photos appartiennent à la librairie du Congrès, Washington DC)

De gauche à droite, Grant et Lee (deux photos différentes), Lincoln vient rendre visite à Mac CLellan en 1862, Chariots de photographes.De gauche à droite, Grant et Lee (deux photos différentes), Lincoln vient rendre visite à Mac CLellan en 1862, Chariots de photographes.De gauche à droite, Grant et Lee (deux photos différentes), Lincoln vient rendre visite à Mac CLellan en 1862, Chariots de photographes.

De gauche à droite, Grant et Lee (deux photos différentes), Lincoln vient rendre visite à Mac CLellan en 1862, Chariots de photographes.

De gauche à droite, scénes de camp à Washington en 1862 au 31th régiment de Pennsylvanie,  l'intérieur de Fort Sumter après sa capture par les Confédérés, soldats fédéraux et obusier de 32 livres à Seven Pines en 1862De gauche à droite, scénes de camp à Washington en 1862 au 31th régiment de Pennsylvanie,  l'intérieur de Fort Sumter après sa capture par les Confédérés, soldats fédéraux et obusier de 32 livres à Seven Pines en 1862De gauche à droite, scénes de camp à Washington en 1862 au 31th régiment de Pennsylvanie,  l'intérieur de Fort Sumter après sa capture par les Confédérés, soldats fédéraux et obusier de 32 livres à Seven Pines en 1862

De gauche à droite, scénes de camp à Washington en 1862 au 31th régiment de Pennsylvanie, l'intérieur de Fort Sumter après sa capture par les Confédérés, soldats fédéraux et obusier de 32 livres à Seven Pines en 1862

De gauche à droite, le grand défilé de l'armée de l'union à la fin de la guerre, le mortier Dictator, équipage d'un monitor sur le pontDe gauche à droite, le grand défilé de l'armée de l'union à la fin de la guerre, le mortier Dictator, équipage d'un monitor sur le pontDe gauche à droite, le grand défilé de l'armée de l'union à la fin de la guerre, le mortier Dictator, équipage d'un monitor sur le pont

De gauche à droite, le grand défilé de l'armée de l'union à la fin de la guerre, le mortier Dictator, équipage d'un monitor sur le pont

Commenter cet article

Boissel rené 22/04/2014 11:52

Photos très intéressantes. Lire "Mathew Brady, photographe de Lincoln" Editions l'Harmattan
dont je suis le traducteur

O.millet 25/04/2014 16:33

effectivement, une Bibliothèque de photographies incontournable que celle du premier d'entre eux :)