Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les unités confédérées du Maryland

Publié le par Olivier Millet

Les unités confédérées du Maryland

Le Maryland, état frontalier esclavagiste, avait une population d'environ 687000 âmes et abritait de nombreux sympathisants à la cause confédérée. Particulièrement dans la zone proche de la baie de la Chesapeake, plus en amont les habitants du Maryland étaient majoritairement en faveur de l'union. La capitale de l'état, Baltimore était la quatrième ville du pays et ouvertement pro-sudiste. Environ 87189 esclaves (d'après le recensement de 1860) travaillaient dans les plantations de tabac, exploitations situées dans le Sud-est de l'état. Le nord était occupé par une agriculture vivrière où le besoin d'esclaves était pratiquement nul. Comme les autres états frontaliers qu'étaient le Kentucky, le Missouri et le Tennessee, le Maryland fut le lieu d'âpres luttes intestines pour déterminer sa position dans la crise de 1861 et son adhésion ou non à la confédération. De part sa position géographique, l'état du Maryland enveloppait le district de Columbia et la capitale des États-Unis Washington. Ce faisant toutes les troupes fédérales en provenance du nord-est devaient traverser le Maryland, important nœud ferroviaire, et inévitablement déclencher une réaction hostile de la part de la population pro-sudiste, particulièrement à Baltimore. Après l'attaque de Fort Sumter et l'appel à la mobilisation de Lincoln, les renforts en provenance du Nord passèrent par Baltimore et suscitèrent des troubles dans la ville acquise à la confédération. La présence des troupes fédérales à Baltimore déclencha des émeutes qui firent une dizaine de morts en avril 1861. Le gouverneur fut expressément sollicité par le parti pro-confédéré pour débattre de la position de l'état et trancher la question de l'adhésion ou non à la Sécession. Habilement, le gouverneur, Thomas H Hicks, mit en place une convention dans le nord de l'état, pro-union, et la sécession fut repoussée. Lincoln décréta l'ordre martial et la neutralité du Maryland dans la guerre. Les forces fédérales présentes sur son territoire maintinrent une pression suffisante pour empêcher tout au long du conflit le basculement du Maryland dans le camp de Richmond tout en interdisant aux volontaires pro-sudistes de rejoindre les rangs de l'armée confédérée. Durant la guerre, le Maryland fut le théâtre de l'affrontement le plus meurtrier du conflit à Antietam en 1862 et plus tard en 1864, une tentative de Jubal Early de s'en prendre à la capitale Washington fut contrariée malgré un succès tactique confédéré à la bataille de Monocacy Junction le 9 juillet. Près de 85000 habitants du Maryland participèrent à la guerre dont 25000 dans le camp du Sud.

Les unités de milice d'avant guerre

A la veille de la guerre, une forte portion de la population exprimait des sympathies pour le Sud et dès le lendemain de l'attaque de Fort Sumter de nombreux miliciens et volontaires à Baltimore se préparèrent à rejoindre leurs camarades sécessionnistes. Mais tous les membres des régiments et autres compagnies du Maryland n'étaient bien évidement pas pro sudistes, d'ailleurs bien plus d'habitants du Maryland ont rejoint l'union plutôt que la confédération.

Le Maryland disposait avant-guerre d'un système de milice divisé en deux brigades.

1ère brigade : 1st artillery, 1st cavalry et 5th infantry de la milice du Maryland,

2ème brigade : 1st rifle, 53rd infantry et le bataillon des "Baltimore city Guards"

A cette milice il fallut ajouter des unités de volontaires comme les independence greys qui furent plus ou moins rattachés aux régiments de miliciens existants. A Baltimore, existaient plusieurs groupes de volontaires aux uniformes chamarrés. Les "Baltimore City Guards" possédaient une superbe tenue bleu foncé et surmontée d'un imposant bonnet d'ourson sans plaque. Le 53rd régiment du Maryland était quant à lui, surnommé les "Maryland Guards", il affichait un uniforme mêlant des effets de zouaves et de chasseur français. Levée en 1859, cette unité était composée des hommes des meilleures classes sociales de l'état capables de s’offrir cette belle tenue. Autres unités, les zouaves du Maryland, créés par Richard T Zavorna, de l'effectif d'une compagnie portaient également une tenue de zouave rouge et bleue. Mais, une fois l'occupation nordiste mise en place, la plupart de ces unités furent interdites de se rassembler par les troupes fédérales. Celles qui le pouvaient rejoignirent la confédération clandestinement en isolé ou par compagnie entière.

4 compagnies arrivèrent à Richmond et formèrent un bataillon provisoire : le bataillon de Weston. Six compagnies arrivèrent à Harper'sFerry et formèrent par la suite avec le bataillon Weston le 1st régiment du Maryland : le 1st Maryland infantry. Les 109 membres du "Maryland Guards" formèrent la compagnie B du 21st Virginia jusqu'en mai 1862. Les survivants furent en partie amalgamés pour former le 2nd Maryland infantry regiment. Les zouaves du Maryland ne formèrent pas un bataillon de zouaves et la seule compagnie qui fut effectivement formée devint la compagnie H du 47th Virginia, les survivants de cette compagnie furent par la suite transférés au 2nd bataillon d'Arkansas jusqu'en juin 1862.

Les unités confédérées du Maryland

Le 1st Maryland et ses successeurs

Cette unité initialement recrutée comme le premier bataillon du Maryland en mai 1861 à Harper's Ferry devint le 1st Maryland infantry en juin avec l'arrivée de nouvelles compagnies. Commandé par le colonel Arnold Elzey, le régiment participa aux côtés des 10th et 13th Virginia et du 3rd Tennessee au sein de la 4ème brigade à la bataille de Bull Run. L'unité lutta activement à Front Royal, où elle rencontra son homologue fédérale, le 1st Maryland Volunteers infantry, première et unique fois dans l'histoire américaine ou deux régiments portant le même nom s'affrontèrent. Ce furent ensuite les combats de Winchester, Cross Keys et la campagne de la péninsule. En août 1862, le régiment fut dissout en Virginie. Mais ses membres ne pouvaient plus rentrer au Maryland occupé par les forces fédérales. Ils reformèrent une seconde unité: le 2nd Maryland infantry avec des survivants du Maryland d'autres unités confédérées. Le régiment passa l'hiver 1862 dans la vallée de la Shenandoah et fut embrigadé avec l'artillerie de Baltimore et le 1st Maryland cavalry. avec le 1st et le 4th Maryland artillery, Ces unités formèrent le "Maryland Line" le 22 juin 1863.

Les régiments du "Maryland Line" combattirent à Haw's Shop et Cold Harbor où ils subirent de lourdes pertes. L'unité combattit ensuite dans la compagne de Virginie et au siège de Petersburg avant la capitulation finale d'Appomatox. Le bataillon du Maryland à Petersburg n'avait plus que 100 hommes valides, ils furent 63 à se rendre à Appomatox en avril 1865.

Les unités confédérées du Maryland

Les uniformes (planches)

Le 53rd Régiment de milice du Maryland ou "Maryland Guards" possédait plusieurs types de tenues : les classes A, B, C et D, la classe A ou grande tenue est un uniforme composé d'une veste de zouave bleu foncé avec double lacet jaune or, la chemise bleue est fermée à la poitrine par une simple rangée d'une vingtaine de boutons en cuivre.une large ceinture rouge fermée par un ceinturon de cuir blanchi et ceint par une plaque rectangulaire. Le pantalon est du modèle chasseur français moins ample que le Sarouel des zouaves mais plus large que le pantalon standard de l'infanterie. Les hommes étaient chaussés de guêtres blanches et portaient un képi "français" bleu ciel. La garde de la ville de Baltimore avait une tenue rappelant les fastes du début du 19ème siècle, la veste possédait de larges basques, elle était pourvue d'une double rangée verticale de boutons disposés par paires. Le pantalon est bleu clair et pourvu d'un double lacet blanc vertical sur le côté. Les manches possédaient des parements droits passepoilés de jaune à trois boutons séparés chacun par trois lacets. Le col est mi bleu-clair mi bleu-foncé et pourvu d'un bouton. La coiffure des hommes est un grand bonnet d'ourson avec un gland en fil d'or, les officiers possédant la coiffure de l'US Army M1858. Les Zouaves de Zarvona auraient eu une tenue classique de zouave avec une veste bleu foncé à parement et décorations rouges, le sarouel est rouge sans bande. Le Fez est rouge avec une corde et un gland bleu. Il est probable que ces unités ne gardèrent pas longtemps ces tenues une fois arrivés en Virginie. L'officier porte la tenue de l'US Army comme la plupart des officiers du sud à la veille de la guerre de Sécession.

Les deux régiments du Maryland furent habillés par le dépôt de Richmond ou de Caroline du Nord avec des vestes courtes à col bleu clair sans motif particulier sur les manches. les hommes en provenance de Richmond possédaient une tenue obtenue d'artisans locaux (Kent Paine and Co) en gris foncé avec des passepoils noirs pour le col et les pattes d'épaules. Les hommes partis pour le 21st Virginia furent habillés par le même fabricant d'uniformes et portèrent vraisemblablement la même tenue à passepoils noirs. Il est à noter que les hommes des bataillons du Maryland ont été bien habillés pratiquement jusqu’à la fin d'après des témoins qui auraient vu des prisonniers d'unités du Maryland et qui affirmeront la bonne tenue vestimentaire de ces hommes. Ces témoins décrivent une tenue composée d'une veste courte avec col bleu (uniforme du type du dépôt de Richmond), d'un pantalon gris et d'un képi moité gris et moitié bleu clair. Les hommes du 2nd Maryland auraient en partie reçu des tenues importées et affichèrent relativement longtemps une apparence des plus soignée ce qui n'était pas toujours le cas de l'armée de Virginie du Nord. Le porte-drapeau porte l'emblème régimentaire aux armes du Maryland du 1st régiment.

La tenue du cavalier est réalisée d'après photo et ne semble pas posséder de traits particuliers. Le drapeau est le battle flag du 1st régiment du Maryland taillé comme les autres drapeaux de l'armée de Virginie du Nord, un drapeau carré à fond rouge traversé par la croix de saint André et ses 13 étoiles.

(illustration : 2nd Maryland par Don Troiani )

Les unités confédérées du Maryland

sources:

Don Troiani Regiments & Uniforms of the civil war

Ron Field Brassey's History of Uniforms American civil war Confederate Army

Ron Fields Osprey "The confederate army n°6"

http://www.civilwarhome.com/marylandcmh.htm

(image : soldat du 53rd bataillon des "Marylands Guards" par Don Troiani en 1861)

Commenter cet article