Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les tireurs d'élite des Berdan's Sharpshooters

Publié le par Olivier Millet

Les tireurs d'élite des Berdan's Sharpshooters

Les tireurs d'élite de Berdan, du nom de l'officier responsable de leur recrutement, Hiram Berdan, font partie des deux régiments de tireurs d'élite qui opérèrent au sein de l'armée du Potomac de l'Union.

Le premier régiment recrutant essentiellement dans les états de New-York, du Vermont, du New Hampshire, du Michigan et du Wisconsin. Chaque candidat devait être capable de passer un test de tir rigoureux qui consistait à placer dix tirs dans une zone de 25cm de diamètre à une distance de 20 yards (180mètres). La mission de ce régiment était le tir pour tuer à longue distance, l'équivalent des unités de snipers d'aujourd'hui. La plupart du temps les cibles de ces hommes étaient les officiers ennemis ou toute autre cible d’intérêt.

Ce n'était ni plus ni moins que la renaissance des anciens régiments de riflemen qui avait été dissous après la guerre de 1812. Le premier régiment recruté dès 1861 commença son service en novembre 1861 ; il comprenait 10 compagnies. de la compagnie A à la compagnie K. Les compagnies A, B D et H furent recrutées en 1861 dans l'état de New-York, les compagnies C et I dans le Michigan en 1861, la E dans le New Hampshire, la F dans le Vermont et la G dans le Wisconsin. La dernière compagnie fut recrutée en 1862 dans le Michigan.

Le second régiment levé en 1861 ne comprit que 8 compagnies de la compagnie A à la compagnie H. Les compagnies au combat avaient entre 40 et 60 soldats.

La compagnie A fut recrutée dans le Minesota, la B dans le Michigan, la C en Pennsylvanie, la D dans le Maine, la E et la H dans le Vermont, la F et la G dans le New-Hampshire.

L'armement des sharpshooters était principalement le fusil Sharp mais aussi le fusil Withworth et d'autres modèles dont certains étaient équipés des premières lunettes de tir tel le fusil Wesson à lunette de tir de Morgan James de 1855. Au début chaque homme recevait une prime de 60 dollars si il amenait avec lui son propre fusil de tir de précision en attendant de toucher le fusil Sharp. Il faudra attendre 1862 pour que les tireurs d'élite puissent tous avoir un fusil Sharp M1859 entre les mains.

Au combat, les tireurs d'élite étaient soit disposés en ligne de tirailleurs en avant des troupes principales, soit ils opéraient en petits détachements afin de traquer et tuer les cibles d’intérêts. Leur principaux objectifs étaient bien évidemment les officiers ennemis, les artilleurs et les autres tireurs d'élite. Les sudistes ont également mis en place leurs propres unités de tireurs d'élite et parmi eux certains revêtaient l'habit vert.

Les tireurs de Berdan participèrent à la plupart des batailles du front Est la campagne de la péninsule, Gettysburg, Vicksburg, Chattanooga, Atlanta, Spotsylvania, Petersburg. A la fin de la guerre les deux régiments furent amalgamés le 3 décembre 1865.

officier des berdan's sharpshooters en frock coat (Don Troiani)

officier des berdan's sharpshooters en frock coat (Don Troiani)

Les tireurs d'élite des Berdan's Sharpshooters

L'uniforme:

L'uniforme des tireurs d'élite était le même que celui de l'infanterie à la différence près qu'il était vert foncé (vert européen) au lieu d'être bleu foncé. Au début ils portèrent le pantalon bleu pâle traditionnel de l'infanterie mais très vite un pantalon vert identique à la couleur de la tunique fut adopté. Il existe bien évidemment de multiples variations de tenues des "sack coat" ou des vestes vertes, mais la tunique frock coat demeure l'habit réglementaire du tireur d'élite. La couleur verte offrait l’énorme avantage de pouvoir dissimuler le soldat dans la campagne, de plus les boutons jaunes furent remplacés par des boutons noirs ou gris foncés moins visibles, bien que la boucle de ceinture demeurât de couleur cuivre. Cet habit vert les distinguait au milieu des autres soldats et pouvait également les desservir car les tireurs d'élite sudistes avaient rapidement appris à les reconnaître et ils étaient heureux de pouvoir se débarrasser de ces tireurs d'élite en les abattant à leur tour.

Le képi mou fut leur couvre-chef mais ils eurent également un curieux chapeau de style "round hat" avec des bords tronqués. L’équipement est identique à celui des soldats nordistes à la différence près qu'ils emmenaient un sac à dos d'inspiration prussienne à revêtement en fourrure. Le pantalon était parfois porté sous les guêtres. (voir l'image de droite d'après une œuvre de Don Troiani)

Une petite démonstration en vrai de ce à quoi pouvait ressembler une ligne de tirailleurs des Sharpshooters de Berdan.

Commenter cet article