Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le CSS DAVID

Publié le par Olivier Millet

Le CSS DAVID

Les confédérés ont imaginé et essayé de nombreuses inventions navales pour tenter de faire pencher la guerre en mer un peu plus en leur faveur ou du moins dégager un temps l'étau que constituait le blocus de l'Union.

Le CSS David n'est pas ce que l'on pourrait appeler un sous-marin car il n'était pas entièrement submersible. Mesurant 15 mètres de long, propulsé par une machine à vapeur et étant dépourvu de Schnorkel il ne pouvait de toute manière être propulsé qu'à demi submergé. Le David est un navire torpilleur dont la "torpille" qui était une charge explosive fixée au bout d'une perche, fonctionnait comme un dard que le navire accrochait à la coque en bois de sa cible et faisait exploser une fois à bonne distance. Le sous-marin CSS Hunley utilisait un type équivalent d'arme.

Conçu et construit en 1863 à Charleston en Caroline du Sud par David C Ebaugh et ST Julien Ravenel, le David fut produit à plusieurs exemplaires. Propulsé par une machine à vapeur utilisant un charbon à faible émission de fumée, le David au moyen de ballast rempli d'eau s'enfonçait à moitié dans l'eau laissant peu de chance à l'ennemi pour le repérer en cas d'attaque nocturne.

Le CSS DAVID

Le port de Charleston étant sous blocus, une fois terminé il fut déployé pour attaquer le navire nordiste CSS New Ironside qui était à l'ancre à l'embouchure du port sudiste. Le New Ironside était un navire de guerre de 4000 tonnes dont les flancs étaient blindés de plaques d'acier, sa configuration lui donnait la capacité de naviguer en haute mer ce qu'un Ironclad classique était incapable de faire. Commandé par le lieutenant William T Glassel, le David fut envoyé la nuit du 5 octobre à l'attaque du navire de l'Union. Ayant réussi à s'approcher suffisamment près sans être détecté, le David frappa le navire ennemi à tribord et fit exploser sa charge de 60 kg d'explosifs. Mais l'explosion généra une gerbe d'eau si importante que cette dernière en retombant sur le navire sudiste éteignit la chaudière rendant le David à la merci de son adversaire blessé mais non coulé. Sous les tirs d'armes légères, l'équipage du David se jeta à l'eau sans le pilote. L'assistant mécanicien du David se rendant compte que le David ne coulait pas, revint à bord et réussit à relancer la chaudière. Le lieutenant Glassel et un autre membre d'équipage furent capturés par les Nordistes tandis que le David réussissait à rejoindre la rive par ses propres moyens. La mission était un semi succès, le navire nordiste était endommagé mais non détruit et le David avait réussi à rentrer à son port d'attache mais avec la moitié de son équipage. 3 autres tentatives furent effectuées par le David ou une unité du même type mais sans succès. En Mars 1864 une autre action du David se solda par un échec, la mine n'explosant pas malgré deux tentatives, et le David fut endommagé en retour par les tirs du USS Memphis qu'il était venu couler. Une autre tentative est reportée en avril 1864 mais cette fois, ayant aperçu la menace à temps, la frégate USS Wabash parvint à s'éloigner et aucun dommage ne fut infligé de part et d'autre.

La ville de Charleston tomba aux mains des forces de l'Union en février 1865 et les carcasses de plusieurs navires de type David furent récupérées par les Nordistes amis sans confirmer s'il s'agissait du David lui-même.

Mi-sous-marin, mi-torpilleur, le David ne connut pas la réussite qu'il était en droit d'attendre ; plus sûr que le Hunley de par son mode semi-submersible et sa propulsion à vapeur, le David souffrait du manque de fiabilité de son système de torpille à lance qui fut à l'origine d'au moins un échec. Son absence de blindage l'obligeait à opérer de nuit ce qui rendait plus périlleuse la traversée. A la différence du Hunley il ne semble pas que des David furent coulés ou détruits au combat. Une version géante du navire fut trouvée à Charleston ; ce David géant mesurait une cinquantaine de mètres et n'était pas achevé. Il semble qu'il ait été conçu à des fins de "forceur de blocus" et non en tant que navire d'attaque.

(dessin collection du US Naval historical Center)

vues d'un modèle basé sur le CSS David après la chute de Charleston, on ignore ce qui est réellement arrivé au premier David. A droite l'épave incomplète du David géant.( dessins des archives nationales US )vues d'un modèle basé sur le CSS David après la chute de Charleston, on ignore ce qui est réellement arrivé au premier David. A droite l'épave incomplète du David géant.( dessins des archives nationales US )

vues d'un modèle basé sur le CSS David après la chute de Charleston, on ignore ce qui est réellement arrivé au premier David. A droite l'épave incomplète du David géant.( dessins des archives nationales US )

Commenter cet article