Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La bataille de Ball's bluff 21 octobre 1861

Publié le par Olivier Millet

La bataille de Ball's bluff 21 octobre 1861

Connue aussi sous le nom de la bataille d'Harrison's Island, ce fut la deuxième bataille la plus importante de l'année 1861 après Bull Run. Elle a eu lieu le 21 octobre 1861 en Virginie, 3 mois après Bull Run.

Sommé par le président Lincoln d'agir, le général en chef des armées de l'Union, George Mc Clellan, se contenta de lancer des actions de reconnaissance des positions confédérées en Virginie dans le but de confirmer leur position et de juger de leur capacité de réaction à une éventuelle offensive plus appuyée. Pour ce faire il dépêcha le corps du général Mc Call, fort d'une division, en territoire virginien vers la ville de Dranesville. Mais ayant trouvé l'ennemi retranché aux environs de Leesburg, MC Call fut rappelé par Mc Clellan afin d'éviter une confrontation hasardeuse. Dans le but d'intoxiquer l'adversaire sur sa manœuvre de dégagement, Mc Clellan chargea dans le même temps, le général Stone d’effectuer des manœuvres de diversion tout en essayant de glaner des renseignements sur la position et l'attitude de l'ennemi. Une des brigades du général Stone, commandée par le colonel Baker, sénateur et ami personnel du président Lincoln, fut également chargée de faire des manœuvres de diversion le long du Potomac.

Le 20 octobre, n'ayant observé aucune réaction, Stone ordonna une reconnaissance de la rive ennemie. Une patrouille traversa la rivière Potomac qui séparait la Virginie du Maryland et effectua une reconnaissance sur la rive sudiste. Mais l'inexpérience du chef de la patrouille nordiste et l'obscurité fourvoyèrent les forces de l'Union qui crurent avoir localisé un camp confédéré. Stone ordonna qu'une unité traverse la rivière pour attaquer le camp ennemi. S'étant rendu compte de l'erreur de la patrouille, les 300 soldats nordistes du 15th régiment du Massachusetts envoyés sur la rive sudiste restèrent sur place puis de leur propre chef s'enfoncèrent en territoire sudiste. Stone désireux de faire revenir ses hommes envoya, en désespoir de cause, des troupes sous les ordres du colonel Baker pour renforcer et soutenir l'initiative des soldats nordistes et éventuellement les recueillir en cas de repli. Arrivé sur place, Baker apprit que le régiment nordiste de 300 hommes avait rencontré et engagé l'ennemi. Sans attendre, Baker décida d'engager à son tour toutes ses forces et fit traverser la rivière à ses hommes. Malheureusement le nombre insuffisant de bateaux pour entreprendre la traversée fit que le transport des soldats de Baker se fit lentement. Les troupes confédérées commençaient à se renforcer, les soldats nordistes risquaient de se faire submerger. Finalement confrontés à plus forte partie et ayant subi des pertes sensibles, les soldats nordistes firent retraite vers les forces de Baker qui avaient enfin fini de traverser. C'est à ce moment que le colonel Baker fut tué d'une balle en pleine tête jetant la confusion parmi ses troupes. Les Nordistes traversèrent dans le plus grand désordre la rivière Potomac, beaucoup se noyèrent. Il est dit que des corps flottèrent jusqu’à Washington les jours suivant la bataille

L'attaque avait fait 223 tués et 226 blessés dans les rangs nordistes, 533 soldats n'ayant pu traverser furent faits prisonniers. Les troupes sudistes accusèrent une perte de 36 tués et 117 blessés.

Les défaites de Ball's Bluff et de Wilson Creek conduisirent le Congrès à mettre sur pied un comité sur la conduite de la guerre qui contribua à générer une ambiance néfaste parmi les officiers de l'Union. La mort du colonel Baker, ami de Lincoln et surtout sénateur eut un impact considérable. Ce fut le premier et seul sénateur tué au combat. Lincoln qui apprit au quartier général de Mc Clellan le sort du sénateur Baker pleura la mort de son ami. Sans autre conséquence que d'affecter un peu plus le moral de l'Union, la bataille de Ball's Bluf révélait bon nombre d'erreurs de la part du commandement nordiste : la reconnaissance inefficace de la patrouille nordiste conduisit à envoyer 300 hommes sur une rive ennemie. Ces derniers s’enfoncèrent en dépit de leur ordre initial en territoire ennemi sans connaître la position des forces confédérées et dos à la rivière. Le nombre insuffisant de bateaux fit que les renforts de Baker n'arrivèrent qu'au compte-gouttes aux troupes déjà engagées contre l'ennemi et ne permirent pas un rembarquement d'urgence une fois le repli engagé.

Le fait le plus notable fut l'établissement le 9 décembre du comité du congrès pour superviser les actions de l'armée et de la marine dans la guerre. Essentiellement dirigé par des républicains, ce comité suscita la méfiance parmi le commandement militaire et particulièrement chez les officiers d'un bord politique différent.

L'année 1861 se terminait bien mal pour le Nord.

(carte du champ de bataille de Ball's Bluff collection : librairie du Congrés )

les forces nordistes se replient en désordre et traversent à nouveau le Potomac (Charles Carleton Coffin Drum-Beat of the Nation (New York, NY: Harper & Brothers, 1915), à droite le colonel Baker est tué (dessin de Paul F Mottelay et T Campbell-Copeland) .les forces nordistes se replient en désordre et traversent à nouveau le Potomac (Charles Carleton Coffin Drum-Beat of the Nation (New York, NY: Harper & Brothers, 1915), à droite le colonel Baker est tué (dessin de Paul F Mottelay et T Campbell-Copeland) .

les forces nordistes se replient en désordre et traversent à nouveau le Potomac (Charles Carleton Coffin Drum-Beat of the Nation (New York, NY: Harper & Brothers, 1915), à droite le colonel Baker est tué (dessin de Paul F Mottelay et T Campbell-Copeland) .

Commenter cet article